Quel statut pour un chef à domicile ?

Quel statut pour un chef à domicile

Table des matières

Être chef à domicile est une activité professionnelle qui séduit de plus en plus de personnes passionnées par la cuisine et désireuses d’exercer leur talent au sein de cuisines privées. Pour réussir votre activité de vente à emporter dans ce domaine, il faut non seulement disposer de compétences culinaires, mais également avoir une solide connaissance juridique et fiscale. À ce titre, vous devez bien choisir le statut adapté à votre activité.

Statut auto-entrepreneur : simplicité et flexibilité

Pour démarrer cette activité, vous devez avoir un statut juridique . L’une des premières options envisageables pour exercer en tant que chef à domicile est le statut d’ auto-entrepreneur . Ce régime présente plusieurs avantages : il est simple à mettre en place, offrant une grande souplesse dans la gestion administrative. Il permet de bénéficier d’un régime fiscal avantageux avec la possibilité d’opter pour le versement libératoire de l’impôt sur le revenu. Notez que les cotisations sociales sont exploitées en fonction du chiffre d’affaires réalisé. Ce qui offre ainsi une meilleure maîtrise des coûts.

Le statut d’auto-entrepreneur présente également quelques inconvénients et limites. Vous devez savoir qu’il existe un plafond de chiffre d’affaires à ne pas dépasser (72 600 € en 2020 pour les prestations de service), au-delà duquel il est nécessaire de changer de statut. Ce régime ne permet pas de déduire les charges professionnelles du chiffre d’affaires : si celles-ci sont importantes (matériel, emplacement d’affaires ; un laboratoire de cuisine, etc.), il peut être plus judicieux d’opter pour un autre statut .

Création d’une entreprise individuelle : une alternative au statut d’auto-entrepreneur

Vous pouvez choisir de créer une entreprise individuelle pour exercer en tant que chef à domicile. Avec ce statut, vous avez la possibilité de choisir le régime fiscal de la micro-entreprise, avec des formalités simplifiées et des cotisations sociales basées sur le chiffre d’affaires. Contrairement à l’auto-entrepreneur, l’entreprise individuelle permet de réduire les charges professionnelles du chiffre d’affaires. Ce qui peut être intéressant pour les chefs à domicile ayant des frais importants.

Lire aussi:  Comment obtenir une petite licence de vente à emporter ?

Alors, si vous optez pour l’entreprise individuelle, il faudra choisir entre deux formes juridiques : l’ EIRL (entreprise individuelle à responsabilité limitée) ou l’entreprise individuelle classique. L’EIRL présente l’avantage de protéger votre patrimoine personnel en cas de difficultés financières de l’entreprise, tandis que l’entreprise individuelle classique présente un risque pour vos biens personnels. Il convient donc d’examiner attentivement ces deux options pour déterminer celle qui correspond le mieux à votre situation.

Société : une option pour les chefs à domicile en association

Quel statut pour un chef à domicile

Pour ceux qui souhaitent s’associer avec d’autres professionnels (autres chefs, sommeliers, etc.), créer une société peut être judicieux. Dans ce cas, le choix se fera généralement entre la SARL (société à responsabilité limitée) et la SAS (société par actions simplifiée). La première est réputée pour sa simplicité et sa gestion accessible, tandis que la seconde offre davantage de souplesse en termes de gouvernance et d’organisation.

Créer une société présente des avantages non négligeables pour un chef à domicile : la possibilité d’associer plusieurs personnes permet de mutualiser les compétences et d’étendre l’offre de services proposés. Cela facilite ainsi la conquête de nouveaux clients, notamment dans le secteur haut de gamme. En optant pour un statut sociétaire vous permettez de protéger votre patrimoine personnel en cas de difficultés financières de l’entreprise.

Quel statut pour un chef à domicile ?

Il n’existe pas de réponse unique à cette question, car chaque situation est différente et dépend notamment du chiffre d’affaires, de l’importance des charges professionnelles, du besoin de protection du patrimoine personnel et du type de clientèle visé. Vous devez donc  analyser l’ensemble de ces critères avant de choisir le statut juridique et fiscal le plus adapté à votre activité de chef à domicile. N’hésitez pas à vous rapprocher d’un expert-comptable ou d’une chambre professionnelle pour obtenir des conseils personnalisés sur le sujet.

Lire aussi:  Location cuisine professionnelle

Quelles sont les opportunités que vous pouvez avoir avec Fojo ?

La société Fojo, votre temple de la food, propose une solution à 360 degrés pour les acteurs de la food désireux de s’implanter dans de nouveaux marchés ou de créer des enseignes numériques dans des espaces culinaires optimisés.

L’équipe Fojo, composée de spécialistes et d’experts en cuisine, branding, e-commerce et sélection de sites, vise à soutenir votre croissance. Implicites dans une restauration plus responsable, nous minimisons le gaspillage et garantissons une solution de livraison sans commission pour les restaurateurs, proposant des coûts réduits aux consommateurs. Grâce à notre expérience, nous avons affiné une compétence variée en innovation gastronomique et en création d’espaces culinaires adaptés . Découvrez nos espaces culinaires prêts à l’emploi et pour votre projet afin de démarrer votre activité sans encombre et à un coût réduit contrairement à la création d’un restaurant conventionnel.

Lancez votre concept de cuisine en ligne aujourd’hui grâce à nos espaces dédiés spécialisés en livraison et importation.

Optimisez votre cuisine chez Fojo, conçu pour les innovateurs en restauration, avec des configurations entièrement personnalisables à la vision de votre projet.

Multipliez votre influence dans le secteur culinaire et lancez des initiatives culinaires sans contraintes, en créant un espace de cuisine ou un laboratoire qui se conforme à vos exigences spécifiques.

Contacter Fojo ou réserver une visite