Top 7 des plats les plus rentables en restauration

plats les plus rentables en restauration

Table des matières

Si vous êtes restaurateur, vous savez qu’il ne suffit pas de servir des plats délicieux que vous avez plaisir à préparer. C’est certes le rôle du cuisinier, mais vous, vous êtes bien plus que cela : un chef d’entreprise dont l’objectif premier est la rentabilité. L’aspect économique de votre menu, c’est un peu la bourse de la restauration. Se lancer dans la restauration sans une évaluation rigoureuse de la rentabilité de ses plats est un jeu risqué, équivalent à naviguer en haute mer sans boussole. Chaque plat non rentable au menu est un gouffre potentiel pour les finances de l’établissement.

Cela amène une question fondamentale : quels sont les plats les plus rentables de votre menu? Avez-vous une connaissance précise de ceux qui, systématiquement, quittent la cuisine tout en assurant une marge bénéficiaire saine ? Votre objectif est-il strictement de limiter vos coûts de nourriture à 30 % ou recherchez-vous un équilibre plus subtil qui prend en compte des aspects tels que le temps de préparation, les déchets alimentaires, ou encore la rotation des tables ? Si vos serveurs pourraient vous indiquer les plats les plus commandés, le chef de cuisine, quant à lui, pourrait avoir une perspective différente, mettant en avant d’autres mets qu’il juge exceptionnels. Et lorsqu’on parle de rentabilité, il ne s’agit pas uniquement de ce qui se vend le plus.

Les coûts cachés, tels que l’achat d’ingrédients, la main-d’œuvre et le gaspillage, s’accumulent rapidement. Sans une tarification réfléchie et un suivi minutieux, vous pourriez voir ces coûts grignoter vos bénéfices, voire vous plonger dans une spirale de pertes. Et nous savons tous à quel point les marges peuvent être étroites dans ce secteur. Une légère erreur de jugement ou de calcul peut transformer un établissement apparemment prospère en une affaire sur le point de sombrer.

Pour naviguer avec succès dans l’univers de la restauration, en plus de la passion et du talent culinaire, vous avez besoin d’une stratégie claire. Vous devez créer un menu qui équilibre le coût des aliments avec d’autres facteurs de tarification, tels que la rentabilité. Pensez à utiliser des données pour étudier les marges de contribution ou envisagez une présentation stratégique du menu. Augmentez la rentabilité de votre restaurant en identifiant les éléments les plus rentables de votre menu et en optimisant leur mise en avant. Dans ce secteur exigeant, une approche analytique et économique est tout aussi cruciale que le talent culinaire.

Investissez-vous dans des valeurs sûres ou prenez-vous des risques calculés pour des gains plus élevés ? Voici le top 7 des plats qui, bien que parfois moins conventionnels, pourraient transformer la rentabilité de votre restaurant ou votre point de vente à emporter.

1. Burgers

burger rentabilite rentable      Les burgers, loin d’être uniquement une icône américaine, sont une option rentable pour les restaurateurs. On en verrait pas fleurir autant si c’était un gouffre financier, non? Le coût de la viande hachée et des petits pains est relativement faible, offrant une marge intéressante grâce aux garnitures premium.

  • Adaptabilité : Le burger est incroyablement versatile. Il peut être adapté pour répondre à différents goûts et préférences, de la version végétarienne à celle haut de gamme avec des ingrédients premium. Cette adaptabilité signifie que le burger peut satisfaire un large éventail de clientèles et de points de prix.
  • Popularité : Son universalité fait du hamburger un choix sûr. Dans presque tous les coins du monde, les gens reconnaissent et aiment le burger. Cela réduit les risques associés à l’introduction d’un nouvel élément de menu.
  • Temps de préparation : Avec une équipe bien formée et des processus en place, la préparation et la cuisson d’un hamburger peuvent être rapides, ce qui signifie un temps d’attente réduit pour les clients et une rotation plus rapide des tables, surtout lors des heures de pointe.
  • Potentiel d’upselling : Les accompagnements classiques tels que les frites, les boissons et les desserts se marient parfaitement avec les burgers, offrant ainsi de nombreuses opportunités de ventes incitatives et augmentant le ticket moyen d’un client.

2. Pizzas

pizza rentabilite rentable restaurant restauration

La pizza offre polyvalence et bénéfices substantiels. Sa pâte et sa sauce, économiques, couplées à des garnitures inventives, vous permettent de proposer un éventail de saveurs tout en maximisant vos profits.

  • Coût des ingrédients : Les éléments de base d’une pizza, tels que la pâte et la sauce, sont souvent bon marché, en particulier si vous les préparez en grande quantité. Même si vous ajoutez des garnitures de qualité, la marge brute reste généralement élevée.
  • Flexibilité des garnitures : La pizza permet une grande liberté en termes de garnitures. Cela donne la possibilité aux restaurateurs d’adapter leur offre selon la saisonnalité des produits, permettant ainsi d’utiliser des ingrédients frais et moins coûteux lorsqu’ils sont en saison.
  • Popularité : Tout comme le burger, la pizza est reconnue et appréciée dans le monde entier. Qu’elle soit traditionnelle ou innovante, elle attire toujours une grande variété de clients.
  • Tailles variables : La possibilité de proposer des pizzas de tailles différentes répond aux besoins des clients individuels, des couples ou des groupes, permettant ainsi d’ajuster le prix en fonction de la taille et d’optimiser les ventes.
  • Temps de préparation : Une fois que vous avez maîtrisé le processus, la préparation et la cuisson d’une pizza peuvent être assez rapides, surtout si vous avez un four adapté.
  • Possibilité d’upselling : Tout comme les burgers, la pizza offre de nombreuses opportunités d’upselling. Des entrées comme les breadsticks, les salades ou les boissons gazeuses se marient parfaitement avec la pizza. D’ailleurs, la pizza est souvent associée à des desserts comme le tiramisu ou la panna cotta, ce qui peut augmenter le ticket moyen.

3. Pâtes

pates rentabilite rentable restaurant restauration

Les plats de pâtes sont un pilier de la restauration offrant un potentiel de rentabilité significatif. Ils combinent un coût de base faible avec une valeur perçue élevée, notamment grâce aux sauces signatures et ingrédients frais.

  • Coût des ingrédients : Les pâtes elles-mêmes sont incroyablement bon marché à produire, surtout si vous achetez en vrac ou si vous les faites maison en grande quantité.
  • Diversité des plats : Avec une variété de types de pâtes (spaghetti, penne, lasagne, etc.) et une multitude de sauces possibles, les restaurateurs peuvent offrir une large gamme de plats sans avoir besoin d’une multitude d’ingrédients différents.
  • Adaptabilité : Les pâtes sont extrêmement adaptables à la saisonnalité et à la disponibilité des ingrédients. Par exemple, en été, un restaurateur peut proposer des pâtes à la sauce tomate fraîche et aux herbes, tandis qu’en hiver, une sauce plus robuste à base de viande ou de champignons pourrait être à l’honneur.
  • Satisfaction du client : Les pâtes sont généralement considérées comme un repas réconfortant et satisfaisant. Elles sont copieuses et permettent aux clients de quitter le restaurant en se sentant rassasiés, ce qui augmente les chances de retours et de recommandations.
  • Temps de préparation : Les pâtes ont généralement un temps de cuisson rapide, surtout si on compare aux plats qui nécessitent une cuisson lente ou prolongée. Cela permet de servir plus de clients en moins de temps.
  • Marges élevées : Compte tenu du faible coût des ingrédients et du prix de vente potentiellement élevé, surtout si la présentation est soignée et les ingrédients sont de qualité, les marges sur les plats de pâtes peuvent être très attractives.

4. Sandwiches

sandwiche rentabilite rentable restaurant restauration

Les sandwiches représentent un parfait équilibre entre abordable et profitable. L’option de préparer certains ingrédients en interne, comme le pain frais, offre à la fois une maîtrise des coûts et une diversité de saveurs.

  • Coût des ingrédients : Tout comme les pâtes ou les pizzas, les sandwiches peuvent être confectionnés avec des ingrédients abordables. Le pain, même de haute qualité, peut être obtenu ou produit à un coût relativement faible, et la garniture offre une grande flexibilité en termes de coût.
  • Polyvalence : Les sandwiches peuvent être adaptés à presque toutes les cuisines ou préférences. Sandwich végétarien, à la viande, au poisson ou mixte, il existe une infinité de combinaisons possibles, ce qui permet de satisfaire une large gamme de clients.
  • Préparation rapide : Dans la plupart des cas, les sandwiches ne nécessitent pas de temps de cuisson prolongé, ce qui permet de servir les clients rapidement, surtout pendant les heures de pointe.
  • Portabilité : Dans une société de plus en plus mobile, la capacité de prendre son repas “à emporter” est essentielle. Les sandwiches sont par nature des aliments facilement transportables, ce qui les rend attrayants pour les clients en déplacement.
  • Gestion des stocks : Les ingrédients utilisés pour les sandwiches peuvent souvent être utilisés dans d’autres plats, ce qui permet de minimiser le gaspillage et d’optimiser la gestion des stocks.
  • Marges bénéficiaires : Grâce à la combinaison d’ingrédients abordables, d’une préparation rapide et d’une grande popularité auprès des clients, les sandwiches peuvent offrir d’excellentes marges bénéficiaires pour les restaurateurs.
  • Adaptabilité saisonnière : Les sandwiches permettent d’introduire facilement des ingrédients saisonniers, ce qui peut attirer des clients recherchant des options fraîches et locales.

5. Plats végétariens et végétaliens

vegetarien vegan rentabilite rentable restaurant restauration

Les concepts et plats végétariens et végétaliens sont une véritable mine d’or dans le paysage actuel de la restauration. Centrés autour d’ingrédients souvent plus abordables, ils peuvent s’avérer extrêmement rentables si bien exécutés et présentés.

  • Coût des ingrédients : Les légumes, les céréales et les légumineuses, qui sont les piliers de nombreux plats végétariens et végétaliens, coûtent généralement moins cher que les viandes et les poissons. Ceci peut permettre de réaliser des marges bénéficiaires plus élevées sur ces plats.
  • Demande croissante : Avec une sensibilisation accrue aux questions de santé, d’environnement et de bien-être animal, de plus en plus de consommateurs optent pour des repas sans viande ou entièrement végétaliens. En répondant à cette demande, les restaurants peuvent attirer une clientèle plus large.
  • Flexibilité culinaire : Les plats végétariens et végétaliens offrent une immense créativité. Currys de légumes, des burgers végétaliens, des salades composées ou des plats à base de tofu et de tempeh, il existe une multitude de façons de surprendre et de satisfaire les clients.
  • Réduction du gaspillage : Les ingrédients à base de plantes ont souvent une durée de conservation plus longue que les produits d’origine animale, ce qui peut contribuer à réduire le gaspillage en cuisine.
  • Adaptabilité saisonnière : Les plats végétariens et végétaliens se prêtent particulièrement bien à l’utilisation d’ingrédients saisonniers, permettant aux chefs de tirer parti des produits frais disponibles localement tout au long de l’année.
  • Image positive : Proposer des options végétariennes et végétaliennes peut améliorer l’image d’un restaurant, le positionnant comme soucieux des questions éthiques, environnementales et de santé.
  • Réduction des risques sanitaires : Les aliments d’origine végétale présentent moins de risques de contamination que les viandes, ce qui peut contribuer à la sécurité alimentaire et à la réputation d’un établissement.

6. Soupes et ragoûts

soupe ragout rentabilite rentable restaurant restauration

Les soupes et ragoûts, grâce à des ingrédients souvent économiques, sont à la fois rentables et appréciés des clients, tout en offrant des opportunités d’upselling. On vous l’accorde, c’est un concept mais il a fait ces preuves dans de nombreux pays que nous avons eu la chance de visiter. Et par temps froid, qui n’a pas envie d’une bonne soupe? Si vous pouvez alterner avec un menu d’été pour les jours plus chauds, c’est le bingo.

  • Coût des ingrédients : Les soupes et ragoûts permettent d’utiliser des ingrédients abordables comme les légumes, les céréales et les légumineuses. Par exemple, une soupe de lentilles, un ragoût de pois chiches ou une soupe de légumes d’hiver peuvent être réalisés à un coût relativement bas tout en offrant une grande satiété.
  • Valorisation des restes : Ces plats sont parfaits pour réutiliser les restes ou les légumes légèrement flétris. Un reste de poulet peut trouver sa place dans un ragoût, et les légumes un peu passés peuvent être transformés en une délicieuse soupe mixée.
  • Diversité et créativité : Il y a une infinité de variantes possibles, qu’il s’agisse de soupes froides comme le gaspacho en été, de soupes crémeuses comme le velouté de potiron en automne, ou de ragoûts consistants comme le boeuf bourguignon en hiver.
  • Conservation : Les soupes et ragoûts se conservent bien et peuvent souvent être encore meilleurs le lendemain, ce qui permet de les préparer en avance ou d’utiliser les restes pour les jours suivants.
  • Offre saisonnière : Ils permettent de mettre en avant des produits saisonniers. En hiver, par exemple, un ragoût à base de navets, carottes et viande mijotée peut être une excellente option. Au printemps, une soupe aux asperges ou aux petits pois frais peut ravir les papilles.
  • Rentabilité : En raison de la possibilité d’utiliser des ingrédients abordables et de valoriser les restes, les soupes et ragoûts peuvent offrir une excellente marge bénéficiaire.
  • Appel universel : Ces plats ont l’avantage de plaire à un large éventail de clients, des plus jeunes aux plus âgés, des amateurs de viande aux végétariens.

7. Plats frits

friture rentabilite rentable restaurant restauration

Les aliments frits, des classiques comme les frites aux créations plus innovantes, peuvent renforcer considérablement la rentabilité de votre restaurant, grâce à des ingrédients souvent bon marché transformés en délices croustillants.

  • Ingrédients abordables : De nombreux aliments couramment frits sont basés sur des ingrédients simples et bon marché.

Exemple : Les pommes de terre sont transformées en frites, un favori mondial. Elles sont économiques à acheter en grande quantité et ont un excellent rendement lorsqu’elles sont transformées en frites.

  • Valorisation des produits : La friture peut transformer des ingrédients simples en mets délicieux et croustillants pour lesquels les clients sont prêts à payer un prix premium.

Exemple : Les beignets de légumes, comme les courgettes ou les aubergines, peuvent être vendus à un prix plus élevé que le coût des légumes crus eux-mêmes.

  • Diversité culinaire : Les techniques de friture varient d’une culture à l’autre, permettant aux restaurants d’offrir une large gamme d’options.

Exemple : Les samosas indiens, les tempuras japonais, ou les churros espagnols.

  • Rapidité de préparation : Une fois que l’huile est chaude, la cuisson par friture est souvent rapide, permettant une rotation rapide des commandes pendant les heures de pointe.

Exemple : Les calamars frits, qui nécessitent seulement quelques minutes de cuisson pour obtenir une texture parfaite.

  • Opportunités de ventes complémentaires : Les plats frits peuvent souvent être associés à des sauces ou des accompagnements qui augmentent la valeur de la commande.

Exemple : Les nuggets de poulet servis avec une variété de sauces ou les frites vendues avec une option de trempette spéciale.

  • Adaptabilité : Les techniques de friture peuvent être adaptées pour répondre à différentes tendances alimentaires ou préférences diététiques.

Exemple : Les frites de patate douce pour une alternative plus saine ou les beignets de chou-fleur pour une option végétarienne.

Contacter Fojo ou réserver une visite