Les 5 erreurs les plus courantes de la dark kitchen

cuisinier cuisine dark kitchen

Table des matières

1 – Ne pas comprendre le fonctionnement des plateformes de livraison

Les plateformes de livraison comme Deliveroo et Ubereats fonctionnent comme des moteurs de recherche de la vente à emporter. Et tout comme sur Google, si vous n’êtes pas dans les premiers résultats, personne ne vous verra et personne n’achètera chez vous. Vous pouvez avoir l’impression qu’il suffit d’ajouter votre menu pour que les commandes commencent à affluer, mais cela vaut la peine de passer du temps pour comprendre les algorithmes et s’assurer que votre dark kitchen est en tête de liste.  En effet, les plateformes de livraison de repas possèdent leur propre système de référencement. Naturellement ils ne vous diront pas comment faire pour être dans la tête du classement. Vous devez pour cela prendre le temps d’étudier les résultats de recherche et de vous demander pourquoi tel ou tel restaurant figure dans les premiers ou derniers résultats de recherche. Il existe sur les plateformes de livraison comme sur tous les sites de vente en ligne des filtres pour permettre à l’utilisateur de classer les résultats en fonction de ce qu’il désire, vous pouvez vous intéresser à ces filtres pour améliorer votre classement sur certains points stratégiques.

dark kitchen uber eat deliveroo

Par exemple sur vos prix : si selon vous les utilisateurs classent les résultats par prix vous pourrez adapter vos prix pour figurer dans les premiers résultats de votre catégorie. De nombreux utilisateurs utilisent les avis des autres clients. Il est essentiel pour vous de récolter un maximum d’avis et de faire en sorte que ses avis soient bons et détaillés de manière à ce que les utilisateurs qui classent les résultats par avis vous voient dans le haut des résultats et décident de commander chez vous.

Lire aussi:  Quel taux de TVA pour la vente à emporter ?

2 – Mauvaise gestion des stocks

Vous avez loué votre cuisine professionnelle. Vous avez un excellent concept et vendez des centaines de repas. Mais s’il vous reste 50% de déchets, vous allez droit dans le mur ! La gestion des stocks c’est la clé ! Réajustez votre menu et faites peut-être en sorte que de nombreux plats utilisent les mêmes matières premières pour ne pas qu’il vous reste des ingrédients sur les bras, surtout si ce sont des produits frais et périssables. 

De même si vous possédez plusieurs marques au sein d’une même dark kitchen réfléchissez à avoir des ingrédients en commun de manière à gérer vos stocks plus facilement. Louer ou sous-louer une cuisine professionnelle n’est que le début de votre aventure culinaire. Tout le travail reste à faire. Mais vous avez fait un business plan avant de vous lancer non? Vous ne devriez pas avoir ce genre de surprise…

 

3 – N’ayez pas trop d’articles sur votre menu

dark kitchen guide

N’embrouillez pas vos clients et optimisez votre menu. Trop d’options donneront à vos clients une paralysie de la décision. Concentrez-vous sur 5 à 10 articles de menu maximum. Cela facilitera également la gestion de vos stocks, car vous pourrez travailler sur les articles qui offrent les marges les plus élevées. Si vous avez déjà regardé l’émission Cauchemar en cuisine vous remarquerez que c’est c’est très souvent la première remarque que fait le chef au restaurateur qui l’appelle à l’aide. Un menu doit être court, lisible, compréhensible, cohérent et donner envie.

 

4 – Vous ne savez pas ce que veulent vos clients, mais eux le savent !

On fait beaucoup trop confiance à notre intuition.  Aujourd’hui à l’heure de la data, il est impossible de ne pas tenir compte des traces que laissent les utilisateurs et des indices qu’ils vous donnent de manière plus ou moins évidente. Si vous débutez et que vous n’avez pas encore une grande connaissance de votre clientèle, vous pouvez vous servir des éléments que vous avez sur la clientèle des autres restaurants.

Lire aussi:  Quel diplôme pour vendre de la nourriture ?

dark kitchen fojo

Ne vous demandez pas ce que les gens aiment mais constatez-le. De cette manière vous réduisez le risque au maximum. N’oubliez pas que vous n’êtes pas dans un système de food court traditionnel ou vous proposez vos plats près de vos concurrents mais vous n’avez aucune donnée de base. Si vous vous contentez de demander à vos amis et à votre famille si c’est une bonne idée rare seront les personnes qui auront le courage de vous dire que vous n’êtes pas sur la bonne voie. Et si ce n’est pas le courage c’est la connaissance du marché et du métier.

5 – N’oubliez pas le marketing alternatif

Ne vous fiez pas à 100% aux plateformes de livraison. Si elles décident de vous laisser tomber ou de vous déclasser, vous devenez invisibles. Ce sont des choses qui peuvent malheureusement arriver pour certaines raisons comme une évolution de l’algorithme de classement de la plateforme de livraison qui ne serait plus à votre avantage.  Imaginez que vous avez travaillé énormément sur un aspect de l’algorithme comme les avis par exemple et que pour une raison ou pour une autre l’algorithme évolue dans un sens différent vous risquez de devenir invisible et de tout perdre, dans le cas où vous avez tout investi dessus. Comme le dit l’adage, on ne met pas tous ses œufs dans le même panier. 

Il peut arriver également qu’un concurrent travaille son classement mieux que vous, qu’il possède plus de moyens, ou tout simplement qu’une grande enseigne se lance dans le même concept culinaire que le votre et dans ces cas vous risquez de couler très rapidement si vous avez tout investi sur la plateforme en termes de marketing.

Lire aussi:  Obtenir une licence de restauration : le guide pratique

Envisager rapidement de construire votre propre processus d’acquisition de marque

Travailler votre branding soyez reconnaissable et faites en sorte que vos clients commandent chez vous pas seulement pour le contenu de vos assiettes même si ça reste le cœur du sujet, mais pour tout l’univers créé autour de votre concept.

dark kitchen sac livraison

Vous pouvez par exemple mettre en place un contenu interactif, lancer des jeux concours sur les réseaux sociaux pour créer une vraie connexion avec vos clients. Les fidéliser avec des réductions, des coupons ou code promotions. Favoriser la communication digitale et profiter des réseaux sociaux pour une meilleure visibilité.

Pensez à afficher vos réseaux sociaux en inscrivant le nom ou en QR code sur les emballages de vos aliments pour garder le lien avec vos clients au-delà de la plateforme.

Si vous souhaitez louer une cuisine professionnelle et lancer votre marque en évitant un maximum d’erreurs, vous êtes au bon endroit.

Chez Fojo nous ne nous contentons pas de voler un espace équipé et aux normes nous vous accompagnons et vous conseillons tout au long du processus et sur tous les sujets car seule votre réussite est la nôtre.

fojo dark kitchen

 

Contacter Fojo ou réserver une visite